Quel a été votre parcours ?

J’ai un parcours un peu atypique. J’ai effectué un bac général en sport étude, et j’ai continué sur un bac pro en vente. Je suis venue par la pâtisserie un peu par hasard. Lorsque j’étais vendeuse, il y avait quelques soucis en patisserie, j’ai donc aidé, puis j’ai été formée par un chef patissier.

Comment avez-vous connu Pavailler ?

En étant à Valence, il est difficile de ne pas connaître Pavailler, l’usine étant au même endroit. Mais nous avons commencé à travailler avec vous dans notre dernière entreprise. Nous avons refait le magasin et acheté tout en Pavailler. On est donc rentré dans le cercle Pavailler en 2005.

" Pavailler est synonyme de robustesse, proximité pour nous, esthétique, et pratique dans le nettoyage. "

Avez-vous vu une évolution des services et de l’entreprise ?

On l’a automatiquement vu, car on a eu en 2005 des produits neufs, et quand on est arrivé en 2012, on a eu le même style de produits, mais qui avait évolué. Nous avons vu des évolutions sur les différents types d’étages : avant il n’y avait que des fours à soles, aujourd’hui il y a des fours pâtissiers, des fours pizza. Sur le four ventilé, nous avons travaillé en collaboration avec Pavailler, sur le prototype, donc nous avons vu des évolutions, et on y a participé un petit peu.

Avez-vous un équipement préféré ?

Je sais pas, non j’aime tellement mon métier que je crois que tout s’avère utile. Le four ventilé est très pratique, mais j’avoue préférer le four à soles qui représente plus la cuisson grand-mère, avec des pâtes plus saisies en dessous. Je trouve cela important que les personnes aient l’impression que ce soit leurs grand-mère ou parents qui ont cuisiné.

Nos dernières actualités

Témoignage Thierry Meunier - Meilleur Ouvrier de France Boulangerie 08/06/2021
Témoignage Thierry Meunier - Meilleur Ouvrier de France Boulangerie
...
Nouveauté : Onyx Fit ! 08/06/2021
Nouveauté : Onyx Fit !
...